6. Maîtrise de la reproduction

Avant la séance

Pendant la séance en classe entière/ en demi-groupe (lien vers fiche TD)

Le lieu de la fécondation

Le lieu d’action des contraceptifs

Placer sur ce schéma :
1. le préservatif (appliqué sur le pénis). Expliquer comment il empêche la fécondation.
2. le stérilet. Expliquer comment il empêche la fécondation et la nidation.
3. la pilule contraceptive (flèches indiquant sur quel organe elle agit). Expliquer comment elle empêche la fécondation.

Dans le cadre d’un choix raisonné de la procréation, des méthodes contraceptives permettent de choisir le moment d’avoir ou non un enfant. Cette décision, qui engage pour toute sa vie, est prise par les deux futurs parents dans le respect des capacités et attentes de chacun.e.

La contraception désigne des méthodes utilisées pour éviter, de façon réversible et temporaire, une grossesse. La contraception peut être chimique (la « pilule » oestro-progestative qui empêche l’ovulation) ou mécanique (préservatifs et diaphragme qui empêchent les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule), ou encore associer les deux (Dispositif-Intra-Utérin= »stérilet » qui empêche la nidation).

Certains contraceptifs tels que le préservatif masculin sont également indispensables pour empêcher la transmission d’Infections Sexuellement Transmissibles (IST, lire l’ensemble du dossier présentant ces IST), en particulier en cas de changement de partenaire. A côté du Virus de l’Immunodéficience Humaine, d’autres infections relativement courantes circulent suite à des rapports non protégés (voir par exemple ces graphiques présentant les infections à Chlamydia en région PACA).

On observe des phénomènes de baisse de fertilité, principalement liés à l’âge (femmes au dessus de 40 ans) ou à l’environnement (perturbateurs endocriniens, voir la vidéo du Monde). Dans la plupart des cas, le recours à une Procréation Médicalement Assistée (PMA, dont fait partie la FIVETE) permet au couple de concevoir un ou plusieurs enfants (lire l’article sur les PMA).

D’autres situations nécessitent également une assistance médicale : les fausses-couches (=décès de l’embryon ou du fœtus), la grossesse extra-utérine (grossesse dans les trompes ou ailleurs, avec risques de déchirure de la trompe et d’hémorragies internes).

Après la séance : les exercices
QCM en ligne étude de cas de stérilité
QCM en ligne méthodes contraceptives

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s