2. De l’organe sensoriel à l’organe effecteur

Le stimulus a été converti en message électrique au niveau du récepteur sensoriel. Ce message électrique est maintenant transmis au centre nerveux par un tissu particulier, le tissu nerveux (constitué de nerfs).

Les nerfs qui vont des organes sensoriels au centre nerveux sont les nerfs sensitifs :

  • nerf optique (partant de la rétine de l’œil).
  • nerf auditif (partant de la cochlée de l’oreille interne).
  • nerf olfactif (partant des récepteurs des fosses nasales).
  • plusieurs nerfs différents véhiculent les informations gustatives en provenance des bourgeons du goût de la langue.
  • les informations tactiles en provenance de tout le corps convergent vers la moelle épinière.

Le message parvenu au centre nerveux est traité par celui-ci. S’il a du sens, le centre nerveux élabore une réponse qui est envoyée vers des organes effecteurs par des nerfs moteurs (car la réponse est généralement motrice=mouvement).

Chez l’Homme, ces nerfs moteurs partent du tronc cérébral (centre nerveux sous le cerveau) et descendent vers les muscles (organes effecteurs du mouvement) via la moelle épinière si la réponse mobilise les membres.

L’ensemble organe sensoriel –> nerf sensitif –> centre nerveux –> nerf moteur –> organe effecteur constitue la chaîne nerveuse, identique chez tous les animaux.

Pendant la séance de TP (lien vers fiche TP)

Mise en évidence du système nerveux de la Blatte par une dissection (voir le protocole opératoire).

chaîne nerveuse

dissection de la Blatte – mise en évidence de la chaîne nerveuse

1. Prendre une photo de sa dissection, l’imprimer et la coller dans l’espace ci-dessous.

2. Légender cette photo en y plaçant :
-les organes récepteurs sensoriels (yeux, antennes/cerques)
-la chaîne nerveuse
-les organes effecteurs (muscles/pattes)
-le centre nerveux (« cerveau »)
-un nerf sensitif
-un nerf moteur
-ajouter le type de stimulation capté par l’organe sensoriel

3. Construire un schéma bilan (lien vers fiche méthodologique) à droite, reprenant tous ces termes dans l’ordre de fonctionnement, du stimulus jusqu’au mouvement réponse.

Après la séance : les exercices
QCM en ligne étapes de transmission/traitement du message. NE PAS OUBLIER de VALIDER CHAQUE PAGE avant de passer à la suivante.

Les relations entre organes récepteurs et effecteurs peuvent être perturbées notamment :
– par la fatigue ;


– par la consommation ou l’abus de certaines substances (café, nicotine, alcool, drogues)

Pendant la séance de TP (lien vers fiche TP)

Conception d’un protocole expérimental permettant de tester le temps de réaction en fonction de l’état de fatigue.
1. Tester son temps de réaction (en utilisant ce lien)
2. Noter ce temps dans chacune des trois situations testées (rapporter ces données en classe)

Après la séance : les exercices

Communiquer sous forme de texte : Choix responsables justifiés par textes + schémas

QCM en ligne perturbations du système nerveux

Publicités