5. Algues rouges, brunes, vertes

Résultat de recherche d'images pour "schéma algue"

Structure d’une algue

Pendant la séance

Lien vers la fiche TP/TD

Évolution de la nutrition

Chez les Algues, pas de différence entre les prélèvements par les « feuilles » (appelées frondes) les « tiges » (appelées stipes) ou les « racines » (appelées crampons) : l’algue absorbe le CO2 dissous dans l’eau, les sels minéraux et bien sûr l’eau par tout son corps appelé thalle. La lumière est captée par l’ensemble du thalle également.

Évolution de la circulation

Pas de circulation, pas de vaisseaux conducteurs chez les algues puisque toutes les cellules ont accès à toutes les ressources.

Évolution de la reproduction

Image associéeLes algues rouges, brunes et vertes ont des cycles reproductifs différents, plus ou moins complexes. Retenons simplement que les gamètes (spermatozoïdes et ovules) sont produits directement sur le thalle en période de reproduction (pas d’organe sexuel différencié), de même que les spores (qui permettent aux algues de se disperser). Voir la vidéo sur la reproduction du Fucus

Enfin, la plupart des algues pratiquent la reproduction asexuée (bouturage très facile). Voir cet extrait de JT sur l’expansion de Caulerpa taxifolia.

Histoire évolutive

Les algues sont les premières cellules végétales à être apparues, bien avant l’ère Paléozoïque. On estime que les algues rouges unicellulaires sont apparues il y a 1,2 Ga. Avec les Cyanobactéries déjà présentes (depuis -3,8 Ga), elles ont produit assez d’oxygène par photosynthèse pour modifier la composition de l’air et créer des conditions favorables à l’apparition des lignées suivantes telles que les algues vertes, formées par endosymbiose d’une cyanobactérie dans le cytoplasme d’une grosse cellule biflagellée.

Publicités